Gestion : 14-16 av J.Jaurés 19361 MALEMORT CEDEX
Dojo: 2 Rue Fouchet 19360 MALEMORT
Vigilante Malemort Judo
 
 
 
 
 
 

dojo municipal

312 m2 de Tatami dans un dojo de 500 m2 doté de vestiaires Hommes et Femmes avec douches.
 

licenciés

Entre 180 et 220 licenciés, de 4 ans à plus de 70 ans, composent notre club aux valeurs familiales.

lexique

Dojo : Le dojo est le lieu consacré à la pratique des budō. Dō signifie la voie, le dōjō est le lieu où l'on étudie/cherche la voie. Historiquement le dojo était la salle du temple religieux. Ces grandes salles ont aussi été utilisées par la suite pour l'enseignement des arts martiaux où des règles strictes sont instituées. Le dojo est un lieu où l'on progresse. Cette progression est obligatoirement supervisée et contrôlée par un maître.
Judogi : Le judogi est le keikogi (la tenue) portée au judo (improprement appelé en France kimono), Gi (衣) en japonais signifie « vêtement », le terme judogi se traduit donc très simplement par « vêtement de judo ». Il se compose d'une veste en tissu sashiko (grain de riz) et diamant, et d'un pantalon. Il est obligatoirement de couleur blanche ou écrue, sauf dans les compétitions internationales pour des besoins de visibilité, il est de couleur bleue.
Tatami : Le tatami (littéralement « rempli », « tassé ») est le revêtement traditionnel du sol des washitsu dans les habitations japonaises, maisons, temples, etc. C'est aussi, partout dans le monde, le sol sur lequel se pratiquent les arts martiaux japonais. 
Zori : Les zōri sont des sandales japonaises dont la semelle supérieure est faite de paille de riz, la semelle infèrieure en cuir. Les geta  sont les chaussures traditionnelles du Japon faites en bois et pouvant avoir plusieurs dents de différentes hauteurs.

les cours dispensés au club

Le Judo : Le judo (voie de la souplesse) a été créé en tant que pédagogie physique, mentale et morale au japon par Kanō Jigorō en 1882. Il est généralement catégorisé comme un art martial moderne, qui a par la suite évolué en sport de combat et en sport Olympique. Sa caractéristique la plus proéminente est son élément compétitif dont l'objectif est soit de projeter, soit d'amener l'adversaire au sol, de l'immobiliser, ou de l'obliger à abandonner à l'aide de clés articulaires et d'étranglements. Les frappes et coups à main nue ainsi que les armes font aussi partie du judo mais seulement sous la forme pré-arrangée (kata) et ne sont pas autorisés en judo de compétition ni en pratique libre (randori).
 
Le Ju-jitsu : Prolongement naturel de la pratique du Judo, le Jujitsu est un art basé sur la défense, qui exclut le risque, mais nécessite un véritable engagement du corps et de l’esprit.Le Jujitsu est une méthode de défense fondée sur le contrôle de soi et de l’adversaire. Ceux qui le souhaitent peuvent progresser à travers les grades et obtenir la ceinture noire. Se préparer physiquement et maîtriser les habiletés techniques fondamentales du Judo et du Jujitsu restent les buts de tout pratiquant.
 
Le Judo & Ju-Jitsu Loisirs :  Le Judo est un sport pour tous qui procure un véritable équilibre. Activité de détente et de plaisir, le Judo est une discipline basée sur l’échange et la progression. L’apprentissage se fait de manière progressive en fonction des aptitudes de l’individu, ce qui permet à chacun d’évoluer à son rythme.
 
L'Éveil Judo : Pour les enfants 4-5 ans, la Fédération a mis en place l’éveil Judo. Pédagogie adaptée qui permet le développement physique et intellectuel des très jeunes pratiquants. Le programme éveil-judo est délibérément construit, autour de l’intérêt de l’enfant, pour faciliter ses futurs apprentissages du judo et des activités sportives et artistiques en général.
 
Le Taïso : Le Taïso est une méthode moderne, construite à partir d’exercices traditionnels de préparation au Judo. Sa pratique permet de bien préparer son corps, de se protéger et d’améliorer son potentiel physique. Le Taïso a pour objectifs de renforcer le système musculaire, d’améliorer la maîtrise des gestes, d’augmenter la souplesse, d’apprendre à se relaxer.
 
La Self-Défense : La self-defense est la maîtrise de techniques de combat permettant de faire face à une attaque sans se servir d'une arme. L'enseignement est souvent basé sur des arts martiaux ou sports de combat avec toutefois une différence de taille : les arts martiaux, portent une attention particulière au respect de l'adversaire; dans la défense personnelle, le but est de faire cesser l'attaque avant d'être maîtrisé, blessé ou même tué, le plus rapidement possible. S'il y a un respect rigoureux de règles de sécurité pendant l'enseignement et l'entraînement, avec utilisation d'armes factices et port de protections, l'application réelle se fait sans aucun respect de l'attaquant, puisque celui-ci ne respecte pas sa victime. Il faut toutefois souligner que, vis-à-vis de la loi française, la réponse doit être proportionnée à l'attaque, et que l'on ne peut être considéré en légitime défense que si l'on est attaqué en premier.
 
Le Qi Gong : C'est une gymnastique traditionnelle chinoise et une science de la respiration qui est fondée sur la connaissance et la maîtrise de l'énergie vitale et qui associe mouvements lents, exercices respiratoires et concentration. Le terme signifie littéralement « exercice (gong) relatif au qi», ou « maîtrise de l'énergie vitale ». Dans une perspective plus large, « qi gong » signifie « méthode et efficience du souffle » et regroupe des techniques traditionnelles de gymnastique, de respiration, de méditation, de visualisation. Les effets allégués d'une pratique régulière du qi gong sont l'augmentation de la capacité de prévention et de guérison des maladies et des blessures, le maintien de la bonne santé, l'augmentation de la qualité de vie, de la longévité, le développement de soi.